Accueil / Albums / ARTICLES AVIATION / LA FERTE-ALAIS 2012 - 40 ANS [158]

Se rendre à La Ferté-Alais est une sorte de pélerinage. Un retour aux sources de l'aviation, la vraie, celle des hommes et de leurs machines. Celle des Aviateurs, celle des Voyageurs, avec une majuscule. Celle des temps héroïques et des héros aussi. Se rendre à La Ferté-Alais, c'est remonter le temps. Quelques heures, quelques instants seulement, mais quels moments incroyables !

Vous souvenez-vous du temps des moteurs rotatifs ? Vous souvenez-vous de l'étrange odeur de l'huile de ricin ? Vous souvenez-vous des cliquetis, des pétarades, des formidables et puissantes symphonies des moteurs à pistons ? Vous souvenez-vous des "sorcières de la nuit" ? Vous souvenez-vous d'Antoine de Saint-Exupéry ou des Français du Normandie-Niémen ?

Connaissez-vous des noms aussi extraordinaires que Jean-Baptiste et Jean Salis, Stephen Grey, Jack Krine, et bien d'autres qui avec eux travaillent avec opiniâtreté à garder l'aviation vivante. En entretenant les machines, en faisant voler ces splendides appareils, en maintenant vivace la mémoire des anciens, de leurs prédécesseurs et qui se battent pour qu'un futur reste possible, pour que de tout cela il puisse rester quelque chose à transmettre aux générations futures.

Avez-vous déjà vu une noria de T-6 débouler d'un coin du ciel dans le claquement rageur de leurs hélices ? Avez-vous déjà vu voler un Spad XIII ou un Fokker triplan ? Vous rappelez-vous de la grâce de la silhouette de sa majesté Spitfire ? Vous souvenez-vous des musiques des films d'aviation mythiques ? Savez-vous de quelle couleur est la post-combustion du Rafale et du Mirage 2000? Avez-vous déjà imaginé quelles arabesques ahurissantes pouvait dessiner dans le ciel un Sea Fury, rien que par l'étrange magie de l'aérodynamique ? Connaissez-vous le travail des Equipes de voltige de l'Armée de l'air ? Savez-vous que certaines jeunes filles font de la danse classique en vol, debout sur l'aile d'un avion ? Avez-vous une idée de la rigueur et de la précision qu'il faut à un pilote d'Etendard ou de Rafale pour placer sa perche de ravitaillement dans le panier de l'avion ravitailleur ? Savez-vous à quelle vitesse peut voler un Yak-11 ? Avez-vous une idée de l'agilité d'un Extra 300 ou d'un A400M ? Imaginez-vous quelque chose d'aussi biscornu qu'un Sikorsky S-38 ? Pensiez-vous avoir le privilège de voir évoluer de véritables pièces de musée, parfois uniques au monde ? Enfin, dites vous bien que vous ne pouvez pas prétendre savoir comment peut voler un avion tant que vous n'aurez pas vu Jean Salis virevolter en Piper Cub.

Tout cela, en vrac, c'est ce qu'on peut voir sur le plateau de Cerny. Sur cet aérodrome privé, l'Amicale Jean-Baptiste Salis organise depuis 1970 une fête aérienne lors du week-end de la Pentecôte. Il n'y a eu que deux exceptions, ce qui fait qu'en 42 ans il y a eu 40 meetings aériens. 2012 est donc l'occasion de souffler les quarante bougies de ce qui est devenu un rendez-vous incontournable. Chaque année l'Amicale met en vol les joyaux que recèle sa collection, mais fait aussi venir des avions exceptionnels. Et puis, ce qu'il y a de particulier à La Ferté-Alais, c'est cette agréable sensation de faire un peu partie de la grande famille de l'aviation. On le doit notamment aux commentaires de Bernard Chabbert, qui a ce don merveilleux de parler d'aviation en s'adressant tant aux néophytes qu'aux connaisseurs, de telle sorte que les premiers apprennent simplement des tas de choses, et les seconds... aussi. Cette année, le soleil était au rendez-vous et la fête bien réussie.

A l'année prochaine !




LDNET - LOGO textes et photos BLANC 200.png




REMERCIEMENTS à l'Amicale Jean-Baptiste Salis pour son aimable accueil et également à tout le personnel qui fait de cette fête aérienne une véritable réussite.