Accueil / Albums / ARTICLES AVIATION / FLY TO YOUR DREAM 2016 [5]

+TITRE.jpg

© TEXTE ET PHOTOS LUC DUJARDIN - AVIATION & PHOTOGRAPHIE 2016


Pour la huitième année consécutive, la Défense a organisé une journée à destination des jeunes afin de leur proposer des opportunités d'emploi et de carrière au sein de la Composante Air. Ce concept, baptisé Fly to your Dream, permet aux jeunes âgés de 16 à 33 ans de venir découvrir les métiers militaires de plus près. L'événement s'est déroulé le mardi 5 avril 2016 et, comme les années précédentes, sur la base aérienne de Beauvechain. Située au centre du pays, elle abrite le Centre de Compétence de la Composante Air (CC Air). C'est là que les élèves pilotes militaires belges reçoivent leur formation initiale sur Marchetti. L'aérodrome est facilement accessible par la route ou par les transports en commun que complétaient des navettes de bus militaires.

Environs deux cent cinquante jeunes se sont inscrits pour cette journée via le formulaire en ligne sur le site internet de la Défense. Fly to your Dream permet aux jeunes de s'entretenir avec des personnels militaires de diverses catégories et fonctions, qu'il s'agisse de techniciens avion, de contrôleurs aériens, de responsables de la survie, de pompiers ou de pilotes. La richesse de la formule est la présence de militaires des différentes spécialités, à la fois expérimentés, mais également de jeunes diplômés et aussi d'élèves actuellement en cours de formation. Il est donc possible de poser toutes les questions imaginables et concrètes qui passeraient à l'esprit, avant d'envisager une formation ou une carrière militaire. De cette manière, la Défense entretient le contact avec les jeunes tout en permettant aux plus motivés de mesurer ce qu'on attend d'eux tout en leur indiquant la filière pour suivre la formation qu'ils auront choisie. Cette année, Fly to your Dream a été marqué par des mesures de sécurité particulières suite aux attentats terroristes commis le mardi 22 mars 2016 à l'aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois. Mais ce n'est pas cela qui a freiné la motivation des jeunes participants. Ils ont ainsi pu voir de tout près Marchetti, Alpha-Jet, F-16, Alouette III ou NH90. Un simulacre d'attaque de la base par des F-16 et des démonstrations en vol ont également agrémenté la journée sous un ciel qui, hélas, est resté bien gris et terne. Un tirage au sort permettait aux heureux élus de faire un baptême de l'air à bord d'un Embraer ERJ-135 de la Composante Air.


La Défense recrute en 2016


Le recrutement vise le rajeunissement des effectifs pour garantir le fonctionnement des unités opérationnelles. N'oublions pas que la Défense est active dans diverses missions internationales et, notamment, depuis septembre 2014 dans la lutte contre l'Etat islamique (DAESH) au Moyen-Orient. Les places disponibles le sont en fonction des besoins exprimés pour l'accomplissement de toutes les missions, mais aussi en prévision des départs naturels à la pension qui, dans les années qui viennent, vont connaître une augmentation sensible.

L'année dernière, 5.710 jeunes ont postulé pour une fonction militaire avec une moyenne de huit candidats par poste à pourvoir (huit pour les fonctions d'officier, neuf pour les postes de sous-officier et dix pour les emplois de soldat ou matelot). En 2015 toujours, un candidat sur dix était une femme (20 % pour les fonctions d'officier, 9 % chez les sous-officiers et 7 % chez les soldats ou matelots.

En 2016, la Défense propose au total neuf cents emplois vacants pour cent trente officiers, trois cent quarante sous-officiers et quatre cent trente soldats et matelots. Les postes à pourvoir sont très diversifiés, allant des fonctions combattantes aux fonctions spécialisées ou techniques. D'ailleurs une offre d'emploi sur trois concerne un travail de technicien (50% de sous-officiers, 25% d'officiers et 20% de volontaires). Une telle proportion apparaît évidemment considérable, mais c'est la conséquence logique de la modernisation des systèmes d'armement et de la part de plus en plus importante qu'y prend la haute technologie. Cette année 2016 verra l'introduction du statut de carrière à durée limitée pour quelques fonctions d'officiers. Un autre point spécifique cette année est l'ouverture de cent quatre-vingt trois places au recrutement interne, sur base de la promotion sur diplôme ou par passage dans une catégorie ou grade supérieur.

Cette année, la Composante Air cherche à engager quatre pilotes et dix contrôleurs aériens. Cela fait partie des fonctions difficiles à pourvoir, mais pas uniquement, car il est tout aussi difficile de recruter des médecins, des dentistes, des ingénieurs ou certains techniciens. Cela s'explique d'une part en raison de la pénurie existant sur le marché du travail, mais aussi par la sélection extrêmement exigeante. En 2015 seulement quatre pilotes ont été incorporés sur les sept places vacantes et deux contrôleurs aériens sur les sept prévus. La Composante Air recherche aussi trente quatre soldats pour des contrats à durée limitée et des sous-officiers pour remplir des fonctions techniques (mécaniciens, électromécaniciens, armuriers, techniciens radar, électriciens, optroniciens) ou non techniques (contrôleur de trafic aérien, prévisionniste météo, pompier d'aérodrome, personnel de défense d'aérodrome, etc).

On le voit, le choix est large et il n'est pas toujours facile pour un jeune de trouver la fonction la plus adaptée à ses aspirations ni de connaître l'ensemble du panel de fonctions proposées ou des métiers possibles. Pour pallier cette difficulté, les différents centres de formation de la Défense organisent chaque année une journée portes ouvertes. En 2016, il y a eu, notamment, dès le dimanche 20 mars, la journée portes ouvertes à l'Ecole royale technique de Saffraanberg, près de Saint-Trond. C'est sur ce campus que sont formés les spécialistes dans des disciplines aussi variées que mécanique avion, armement avion, électronique avion, électronique systèmes d’armes et de communication, électronique navale, électromécanique, armement et optique et techniques navales. Ensuite, le jeudi 31 mars se sont tenues les journées carrières Défense et technique aux casernes de Vilvoorde et de Peutie pour toutes les fonctions techniques. Il y a eu aussi la journée portes ouvertes de l'Ecole royale militaire à Bruxelles le dimanche 13 mars et la journée découverte de son campus le jeudi 7 avril. C'est l'université de la Défense et c'est là que sont formés les officiers. Le mercredi 20 avril, c'est l'École royale des sous-officiers de Saffraanberg qui a organisé une journée où les jeunes intéressés pouvaient suivre des cours avec les candidats sous-officiers. Signalons encore, le 18 mai, comme chaque troisième mercredi du mois, le Centre d'information spécialisé Air ouvre ses portes sur la base aérienne de Beauvechain. Lors de cette journée, des militaires expérimentés font découvrir les métiers techniques et non techniques de la Composante Air.


Pour aller plus loin


Tous les renseignements indispensables pour les emplois disponibles à la Défense, les formations ou les stages pour les jeunes organisés en cours d'année sont consultables sur les pages du site internet de la Défense WWW.MIL.BE. N'hésitez pas à consulter les pages renseignées ci-dessous :

EMPLOIS

STAGES POUR LES JEUNES

ECOLES ET FORMATIONS

CENTRE D'INFORMATION SPECIALISE AIR - BEAUVECHAIN
© TEXTE ET PHOTOS LUC DUJARDIN - AVIATION & PHOTOGRAPHIE 2016


LDNET - LOGO textes et photos BLANC 200.png

Vidéos additionnelles YouTube Additional videos
Belgian Defence


English translation coming soon



  • Fly to your Dream devient réalité Fly to your Dream devient réalité
  • Journée découverte pour profils techniques à Peutie Journée découverte pour profils techniques à Peutie
  • L’École Royale Militaire ouvrait ses portes L’École Royale Militaire ouvrait ses portes
  • Sous-officier technicien en électromécanique pour systèmes de support - Air Sous-officier technicien en électromécanique pour systèmes de support - Air
  • L’École des Sous-officiers ouvrait ses portes L’École des Sous-officiers ouvrait ses portes

MERCI A TOUTE L'EQUIPE DE COMOPSAIR-IPR POUR SON AIDE PRECIEUSE ET LA DOCUMENTATION NECESSAIRE POUR LA REALISATION DE CET ARTICLE.