Accueil / Albums / VAGABONDAGES / GIVET NOCTURNE [17]

Un soir d'hiver ou presque. Nous sommes en avril, mais le froid est vif. La nuit recouvre le fleuve et la ville scintille de lumière telle une oasis dans un désert. Pourtant, il n'y a pas âme qui vive à la ronde. Seuls le vent et l'eau se font entendre et seules les pierres les écoutent. A minuit, la citadelle s'endort à son tour, abandonnant la cité à la brume obscure.


LDNET - LOGO textes et photos BLANC 200.png