Accueil / Albums / VAGABONDAGES / AU FIL DE LA SEMOIS [134]

La Semois, pour beaucoup, c'est la rivière qui coule au pied des ruines de la forteresse médiévale de Bouillon. C'est la rivière que l'on descend en kayak. C'est une destination typique pour les touristes hollandais. Mais pas seulement.

La Semois est en soi une rivière assez particulière, car elle change de nom en passant la frontière. Les Français l'appellent Semoy, avec un "y", et cela lui donne un petit air désuet, mais fameux. Ils écrivent Semoy comme jadis ils parlaient du roy. C'est curieux.

D'ailleurs la rivière semble entretenir une certaine étrangeté. Son cours calme et paisible ne cache-t-il pas de terribles tourbillons ? De nombreuses légendes, des récits de contrebandiers ou de maquisards peuplent l'eau, les rives, les rochers ou la forêt qui la bordent. Un halo de mystère plane sur les vieilles pierres tombales du cimetière abandonné sur la berge. Une mélancolie diffuse se dégage des anciens séchoirs à tabac. Même en été, on remarque le contraste entre la rive habitée, éclairée par le soleil, et la rive obscure laissée à la forêt.


LDNET - LOGO textes et photos BLANC 200.png